Accueil L'entreprise Actualités Maroc : le pont de Sidi Maârouf a le vent en poupe

Maroc : le pont de Sidi Maârouf a le vent en poupe


[pièce jointe "photoNewsletter.jpg" supprimée par Elodie FOUCAUD/Prestataire/Soletanche-Bachy]
Freyssinet et Terre Armée ont participé à la construction du nouvel ouvrage phare de Casablanca, le pont de de Sidi Maârouf

Lancée en 2015, la construction du pont haubané s’inscrit dans le cadre du réaménagement du carrefour de Sidi Maârouf initié par la ville de Casablanca. Financé par la commune et la direction générale des collectivités locales, ce projet comprend la transformation du carrefour en un échangeur urbain à trois niveaux composés d’un pont à haubans et de ses accès, de deux grands giratoires et leurs bretelles ainsi que de deux branches de trémies unidirectionnelles.

D’une longueur de 224 mètres, l’ouvrage se caractérise par la conception mixte (acier/béton) de son tablier et de son pylône. Ce dernier érigé à 75 mètres de hauteur a été volontairement imaginé incliné par l’architecte Frédéric Zirk afin d’évoquer le mat d’un voilier avec les haubans en guise de voiles.

Freyssinet et Terre Armée ont été choisis pour participer aux travaux :

De 2016 à octobre 2018, Freyssinet a réalisé la fourniture et la mise en œuvre des 27 haubans, de la précontrainte, des appuis et des joints. Le tablier du pont est ainsi soutenu par 27 haubans disposés en deux nappes latérales et une nappe centrale pour un poids total de 102 tonnes pour l’ensemble des haubans.

Terre Armée a été mis en charge de l’étude, du design, de la fourniture et de l’assistance technique de parements TerraClass® et des armatures GeoStrap® 5 pour les deux rampes d’accès du pont. Au total, 4 200 m² de parements TerraClass® ont été montés, certains atteignant une hauteur de 9 mètres.

Après sa mise en service prévue fin 2018, le pont permettra de désengorger le trafic qui atteint un ratio de 17.000 véhicules/h en heures de pointe, de garantir le bon fonctionnement du carrefour avec le passage du tramway, ainsi que d’assurer une liaison fluide de l’axe desservant l’Aéroport Mohammed V et les différents centres d’affaire de la zone.